La brume comme au cinéma avec la carboglace

Depuis leurs débuts, les productions de cinéma ont utilisé des effets spéciaux pour tromper l’œil du spectateur. Cependant, une méthode retient notre attention tant par sa simplicité que par la technique qu’il faut pour la mettre en place : la brume. En effet, cet effet spécial est présent dans de nombreux films et séries souvent dans un genre dramatique et/ou horrifique. On en retrouve dans The Fog, E.T. l’extra-terrestre ou plus récemment Stranger Things. Toutefois aujourd’hui, ces effets spéciaux sont réalisables en post-production comme RocketStock l’explique sur des logiciels ou par l’utilisation de la carboglace.

brume dans the fog

Brume dans The Fog de John Carpenter

brume dans E.T.

Brume dans E.T. l’extra-terrestre

Brume presente dans l'affiche de la saison 2 de stranger things

Affiche de la saison 2 de Stranger Things

La brume, qu’est ce que c’est ?

Pour comprendre cela, il faut s’intéresser phénomène du nuage. L’air est composé majoritairement d’azote, d’oxygène (à 78,08% et 20,95%) et de quelques pourcentages de vapeurs d’eau. A une haute température, les gaz dans l’air s’agitent et se dilatent (qui a déjà laissé du Coca au soleil ?). De fait, cela permet à la vapeur d’eau de se déplacer et de s’évaporer pour monter en altitude. Là-haut, la faible température condense les gaz et laisse moins de place à la vapeur d’eau pour circuler. L’accumulation de ces vapeurs d’eau forme des gouttes en suspension (dû à leurs poids faibles) et crée des nuages. Ainsi, la brume est une libération de ces vapeurs lorsque la température à la surface de la Terre est basse. Quelques difficultés à surmonter lorsqu’une production veut faire du naturel.

La carboglace pour effet brume

En effet dans le cinéma, une bonne connaissance de la chimie permet de créer des effets spéciaux réalistes. La carboglace, aussi appelée “glace carbonique” ou “glace sèche” est la forme solide du CO2. Sous sa forme gazeuse, on la retrouve à 0,04% dans l’air tandis que dans sa forme solide, elle, est 1,5 fois plus lourd que l’air. De plus, elle a l’avantage de ne laisser aucun résidu. C’est pourquoi elle est utilisée pour sa qualité de conservation dans les milieux viticoles ou pour le nettoyage des places publiques ou de cuisines.

 

Pour tout renseignement, contactez CRYO’TECH au 05 49 61 51 67 ou via le formulaire de contact.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés